Photographe Architecture Eclairage Corporate


Je travaille pour la communication des entreprises dans les domaines de l’architecture, de l’éclairage et du corporate. Mes clients sont tout autant maître d’ouvrage, maître d’œuvre, sous-traitant, concepteur et architecte ou toute société désirant réaliser un reportage illustrant son activité au travers de photographies de qualité professionnelle. J’interviens de manière rapide et efficace à Toulouse et partout ailleurs avec le même soin.

J’axe l’essentiel de mon activité dans le domaine de la photographie d’architecture à Toulouse et potentiellement partout ailleurs. Autour de cette discipline je navigue également dans la photographie d’éclairage (nuit, éclairage public, architecture urbaine éclairée, mise en valeur…) et la photographie de type corporate (portraits, industrie, évènementiel…). J’essaye dans tous ces domaines d’appliquer le même soin à mes cadrages et ma lumière pour créer des photographies harmonieuses et que mes sujets trouvent une place prépondérante dans l’image. Je vous laisse découvrir les portfolios relatifs à ces différents exercices avec leurs spécificités propres.

Photographe professionnel depuis 2007.

David AUBERT est né à Rouen en 1975. Après des études de psychologie cognitive, il s’installe à Toulouse pour donner vie à sa passion d’enfance et obtient, major de sa promotion, son BTS photographie en 2005 à l’ETPA (Toulouse, France). Photographe-auteur depuis 2007, il travaille en collaboration pendant 10 ans avec Xavier Boymond avec qui il se forge un solide savoir faire dans la communication d’entreprise et plus spécifiquement dans la photographie d’architecture, la photographie « d’éclairage » et le reportage en entreprise.
Intéressé par tous les sujets et techniques photographiques. Son univers est celui de l’espace, l’architecture, le paysage urbain, la photographie de nuit qui sont ses activités professionnelles principales.
Aujourd’hui, en parallèle de cette activité commerciale et d’une photographie personnelle purement illustrative, il développe, motivé par le besoin de donner du sens à sa création, une photographie plus humaine à la fois introspective et tournée vers le monde et confrontée au réelle tout en gardant sa part de rêve et de poésie.
Mes dernières séries dans cette ligne sont : « Ce qui adviendra » et « 2666 »

Portrait de David Aubert, photographe d'architecture